Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 14:30

 

Cher Inconnu,

 

Je ne sais de vous, que ce qu’internet me dévoile, au fil de mes errances

et surtout

tout ce qui se glisse en moi

de vous

de votre écriture

lors de ces inaltérables instants passés

à vous lire

 

Inconnu, et pourtant

je connais si bien votre voix

 

celle qui chuchotte à mon « hors œil »

des mots

ressemblant à mes fantômes

 

celle qui souffle

          ébouriffe la brume

                 ride le fleuve

                         dévoie pour un instant

notre barque, sur l’autre rive

 

 

les morts ont la main chaude

je le sais à présent

 

 

Votre voix

celle qui bouge sans cesse

celle

aux cent voix, aux yeux de vers, aux mains remplies de tant de poussière

       ramassée sur les chemins

       semées sur les pages

       invitation, à la respirer 

 

 

Inconnu…

Inconnu ? Votre nom, je le sais.

Il est marqué sur tant de livres

père de tant de mots

tant de morts

qui remplissent mes silences

 

C’est moi en vérité qui suis une inconnue

mais nos fantômes

qui sait ?

eux, se connaissent peut-être…

 

 

A Jérôme Meizoz  - 14.03.2011

qui ne lira sans doute jamais ces mots

 

Extreme_berkanos_a76f58090cbd9492016a0d263dde0cbd  

 

.

<- Extreme_berkanos_a76f58090cbd9492016a0d263dde0cbd ->

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Partage
commenter cet article

commentaires

Alain 17/03/2012 12:04


Ce joli texte fait penser, par son contenu, à tes écrits accompagnés de la voix que j’écoute toujours avec plaisir.

Esperiidae 17/03/2012 17:27



Peut-être le mettrai-je en audio une fois, pourquoi pas. Je retiens l'idée.


Bonne fin de journée et très bon dimanche


Amitiés



Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons