Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

RedirectPermanent /pages/laure_chappuis_ancien_billet-4488779.html http://www.antre-ciel-ether.ch/pages/chappuis_laure_lenfant_papillon-8917624.html

 

 

Laure Chappuis est née en 1971. Etablie à La Chaux-de-fonds, elle est Professeur associée de Langue et littérature latines et Tradition classique à l'Université de Neuchâtel.

 


Elle a publié multitude d'écrits (monographies, comptes rendus), et, ce qui justifie ce billet, un premier récit publié en 2009 aux Editions d'Autre Part.


Après un premier livre, "L'enfant papillon" paru en 2009 aux Editions d'Autre Part, Laure Chappuis édite le second "Le petite bête", également aux Editions d'Autre Part.  (en 2012 ? 2013 ? je n'ai pas réussi à trouver l'année... si quelqu'un peut me renseigner...)

 

Dans ce nouveau récit de Laure Chappuis, deux choses m’ont principalement séduite. Tout d’abord, elle a su revêtir sa plume du costume de petite fille sans tomber dans un langage « niant-niant » qui abêtit la petite narratrice. Mais aussi, et c’est ce qui m’a profondément touchée, c’est la candeur avec laquelle est dépeinte et/donc acceptée, « l’humanité » de la mère. Ici, aucune déification du rôle maternel, aucun clivage, aucune déification en Mère ou diabolisation amère... Elle n’explique pas une souffrance, elle ne juge pas les effets, elle se contente de révéler « l’humanité » d’une femme qui est aussi maman (et inversement). Maman ? Elle a pété un plomb, elle se soigne, elle reviendra. Point.


« Maman reste assise sur un tabouret à regarder nulle part. Pour ne pas la déranger, je fais des patiences sur le tapis de ma chambre au lieu de m’ennuyer. »


J’avais été bouleversée par le premier livre de Laure Chapuis, je suis totalement séduite par le second. 

 

 

Pour mémoire

 

Mon appréciation de  "l'enfant papillon", qui avait généré la "présence" le Laure Chappuis ici : Ce récit, court, se lit d'une traite. D'une écriture solide et poétique, il raconte l'histoire bouleversante d'une adolescente enceinte, contrainte par son père d'abonner son enfant.

 

Cet enfant, arraché à ses tripes, cette mère-adolescente, déchirée au plus profond de son être.

 

On se fait ainsi happer par ce témoignage, par les images percutantes, qui décrivent la folie où s’enferme l’esprit de cette mère à qui on arrache son enfant, l’enfer de la solitude qui l’étreint alors, le refus - la peur ? - de sortir de cette folie et devoir affronter la réalité…

 

"Je suis une poupée sans bras, privée de son poupon gigogne, figurine de bois verni. Une poupée russe d'écorce vive, au coeur de chair. Lovée au fond de mes viscères, ma vie dort et attend là, comme un jouet dans une malle..."

 

Extrait de L'enfant papillon, éditions d'autre part

 

Des images riches, précises, délicates. Un style ferme, foudroyant, poétique… Sous la plume de Laure Chappuis, la souffrance est indécemment belle…      

 

Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges LossierJean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier

Partager cette page

Repost 0
Published by

Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons