Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 14:41

ou "Que les blés sont beaux"

 

Les récits d’Alain Yvars (VAN GOGH A AUVERS) m’ont amenés à découvrir autrement un peintre que je connaissais peu, et mal. Cela se résumant à sa folie, ses crises psychotiques, ses obsessions. Avant de découvrir Van Gogh à travers l’écriture d’Alain, il m’était impossible de regarder ses tableaux sans ressentir le désagréable trouble d’avoir ingurgité moi-même trop de flacons de cette absinthe dont il était un fervent amateur... S’il est vrai qu’il n’est pas forcément utile de connaître la vie d’un artiste pour apprécier son œuvre, dans le cas de Vincent au moins, le fait de connaître sa vie m’a amené à la (son œuvre) considérer autrement.

Les récits d’Alain – réunis en un seul dans ce « Que les blés sont beaux » dont je me réjouis de terminer la lecture - dépassent son instabilité mentale. Alain Yvars nous y dévoiles sa tendresse, son humour, son incroyable présence au monde, sensible, attentive, généreuse. On y découvre son verbe, sa délicatesse, ses saveurs, ses palpitations. Son âme en feu, qui (o)rage autant qu’elle éclaire... Et alors devant mes yeux la peinture de Vincent, soudain, passe d’une chorégraphie schizophrénique de traits hirsutes et d’angles fourbes, à une animation sensible et intuitivement dérangée de galbes et de couleurs, les courbes deviennent chemins, les contractions deviennent palpitations, les vertiges deviennent impression de vie.

 

Quelques mots encore, pour parachever mon éloge ; outre la qualité de son travail Alain Yvars, en offrant gracieusement son récit, rend un fabuleux hommage à ce peintre qui lui, n’a vendu publiquement qu’un seul tableau de son vivant!

 

Je ne peux que vous convier à lire « Que les blés sont beaux ». Pour ma part, je ne suis pas encore arrivée au terme de ma lecture, mais je sais que je vais y retrouver toutes ces belles impressions ressenties lors de mes lectures des épisodes premiers. Et je suis certaine d’y découvrir de nouveaux enchantements... Félicitations encore à Alain Yvars pour son travail, et merci  pour sa générosité./jb-16.12.2016

 

Couverture QUE LES BLES SONT BEAUX 3.jpg

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae
commenter cet article

commentaires

Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons