Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Atelier-des-saisons-titre.jpg

Philippe Rebetez

couverture-Atelier-des-saisons.jpg

 

A propos de l’auteur

 

Philippe Rebetez est né en 1956 et à vit Delémont, dans le Jura suisse, où il exerce la profession de travailleur social. Trois recueils de ses poèmes ont déjà été publiés aux Editions Samizdat: Atelier des saisons en 2005 et Traces en 2009 et l’Orée en 2013.

 


A propos du livre

 

Atelier des saisons, premier recueil de Philippe Rebetez, réunis dans ses 79 pages une soixantaine de poèmes. Il a été édité aux éditions Samizdat en 2005.

 

Soixante poèmes, réunis en autant de sections qu'il y a de saisons ; Mémoire, Liens, Saisons et A l'orée du silence. Les poèmes de ce recueil sont brefs, sculptés dans un langage, celui de la nature ; la pierre, le bois, l’argile, le charbon ou encore le bronze. Dans ce recueil, la vie est en incessant  travail ; on est terreau, on sème, on arrose, on récolte, on consomme, on consume, on digère. C’est l’Atelier des saisons de l’âme.

 

 

D'une écriture pudique et épurée, sa plume s’encre aux larmes de l’ordinaire, gouttant d’une âme que l’on devine attentive et profonde.

 

 

 

 

Critique d’humeur

 

 

Lorsque je lis les poèmes de Philippe Rebetez, je sens le souffle tiède des images murmurer leur finesse à mon âme et étreindre mon cœur comme le ferait  un prélude de Chopin, ou juste le vent dans un feuillage d’arrière-saison. En effet, beaucoup de mélancolie dans les vers de ce recueil. De la nostalgie peut-être, aussi, et beaucoup de tendresse. Cela commence par le souvenir de l’enfance

 

humer

la senteur de l‘épautre

et retrouver le sommeil

de l’enfance

(p.11)

 

Tant de ses poèmes on fait monter en moi des torrents d’émois. Non pas de tristesse, mais de cette eau limpide jaillissant de l’âme, dévalant les crêtes de la mémoire, caressant l’amertume des saillies, gorgeant les creux de foi et d’espoir, charriant avec elle les éclats de granit de mon enfance, ou d’un passé plus proche.

 

patiemment

et la pierre

devint

mousse

(p.34) 

 

 

Tout comme dans Traces, les poèmes que Philippe Rebetez proposent dans ce recueil disent ; miséricordepardon - rémission, disent hier c’était…, demain sera, disent, simplement, les saisons de l’âme...

 

Voir l'article Philippe Rebetez - Traces ICI

Voir l'article Philippe Rebetez - L'Orée ICI 

 

.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons