Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Fils de Jules-Louis, agriculteur et buraliste postal, et d'Henriette née R. ∞ 1907 Lucia Maria Anna Visconti, Adolphe Ribaux naît en 1864 à Bevaix, près de Neuchâtel, et décède à Curio dans le Tessin, à l’aube de ses 51 ans, le 26.01.1915.


Désireux dès son plus jeune âge de se faire un nom dans les lettres, Adolphe Ribaux commence par publier des recueils de poèmes d'obédience parnassienne, puis catholique. Il fonde (1885) et dirige une revue, La Suisse romande, et s'inscrit progressivement dans la mouvance du roman régionaliste; mais ce sont ses pièces historiques, dont La Reine Berthe (1899), avec lesquelles il ambitionne de donner naissance à un théâtre national, qui lui valent une discrète renommée.


La poésie d’Adolphe Ribaux est passionnée, tendre, profonde et souvent mélancolique. Il dédiera son recueil « Vers l’Idéal » à son mentor Sully Prudhomme.

 

J'ai enregistré quelques textes d'Adolphe Ribaux pour le site

www.litteratureaudio.com  

 

 

 

L’étoile

 

Au-dessus des bois noirs de la douce lune ambrée

Monte languissamment dans un ciel de cristal

Je suis triste, je songe au vrai pays natal,

Au paradis lointain dont l’âme est séparée,

 

Et mes yeux, s’attachant au sublime empyrée,

Cherchent, loin dans l’éther implacable et fatal,

A découvrir l’asile où le destin brutal

Ne la retiendra plus durement enserrée.

 

Mais, hélas ! c’est en vain que ma foi le proclame !

Tous ces astres, là-haut, brillent mais n’ont point d’âme !

N’est-il pas cependant, dans les bleus infinis,

 

Une étoile où jamais l’espérance ne meure,

Où rayonnent le rêve et le réel unis,

Où l’amour soit fidèle, où l’amitié demeure !

 

8 septembre 1883

 

 


Je n’ai pas trouvé de bibliographie structurée et complète d’Adolphe Ribaux, je vais tâcher ici d’en établir une avec les informations dont je possède et remercie toutes les personnes qui voudront la compléter de me contacter par courriel

 

(un clic sur les textes en gris foncé pour suivre le lien internet) 

  • Feuille de Lierre - 1882,
  • Vers l’Idéal - 1884
  • Rosaire d’amour – 1889
  • Comme le Grillon – 1898
  • La source éternelle - 1911, recouvrant des poèmes de la période 1898 à 1911
  • Contes de Printemps et d’Automne, le Noël du vieux Wolf, l’Amour et la Mort, le Fou.

 

Ses œuvres ont paru chez Sandoz et Thuillier, Attinger et A. Lemerre, A.G. Berthoud

Mais aussi :

            Et autres recueils que vous trouverez ici



Biographie et bibliographie - Source

 

 

 


.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons