Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 10:53

Le musicien déroulait un tapis de notes

élastiques et profondes

sur lequel

tu laissais glisser

ta poésie

mot             à              mot

en direction du public attentif et conquis


 

Dehors, un oiseau s’est mis à chanter

 

Ou est-ce juste mon âme qui soudain s’est ouverte ? 

 

poesiejb-copie-1.jpg

 

 

 

01.10.2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Aux Artistes
commenter cet article
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 07:00

ou il, comme personne

à gilles f. jobin

VERSION AUDIO 

 

Depuis l’aube, au faîte du cloître

les flammes des chandelles

dansent

 

hier, un môme pleure ; Nemo

divague à l’âme et un maelström d’émois

envahi l’âme enfantine

 

le vent

a passé bien des mains dans les cheveux des hêtres

dévoyé bien des Moires dans l’abysse de Psychée

et quelque part

Nemo

résonne

comme Personne Nobody Hикто(nikto) Pessoa

ou comme tout le monde

 

 

aujourd’hui, comme personne - et c’est un don

le môme devenu Maître         de lui-même

tend tout son être                    tout son autre

        violoncelle, à l’aura bombée d’art

et laisse le crin du mystère

jouer le trouble

sur les cordes du miroir

 

Depuis l’aube, au faîte du cloître

les flammes des chandelles dansent ; la vie et l’aède

célèbrent

le jubilé de Palissandre

 

une pensée

sereine et clandistine, tricotée de voeux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

danse avec elle

 

 

28.08.2013

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Aux Artistes
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 18:07

 

http://www.lamaisonrose.ch/images/stories/expositions/flyer%20inaug.jpg

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Aux Artistes
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 17:44

Je voudrais être

 

Non pas cette marmotte, troublée

Par votre souffle d’homme

 

Non pas ce champs de blé, riant

Sous l’onde d’un soupire

 

Pas même ce paysage, radieux

Tout tissé de soleil

 

Je voudrais être

Ni la pierre ni la mousse

Ni le chant de l’oiseau

Ni le piaf qui louvoie dans l’ombre des nuages

 

Je ne voudrais être

Aucune de vos passions aucun de vos désirs

Aucun de vos espoirs

Aucun de tous vos rêves

 

Je voudrais être, sans faim

Juste pour un instant, éphémère "éthernité"

L’être installé à vos côtés

Contemplant en silence  les plissures de la terre

Les fronces de l’étang, les ourlets de la pierre

Laisser l’haleine du vent caresser mon visage

Et sentir sur ma peau le sanglot des nuages

 

Je voudrais, sans raison

Humer à vos côtés,           juste l’instant d’un temps

La beauté de la vie

Et reposer mon âme au creux de cet instant  

 

Assise au bord du temps, ainsi rêvant à ça

Je demande au Bon Dieu de devenir vos plumes

Quand l’heure sera venue, pour vous,                       de devenir oiseau

 

 

 

A Philippe Dubath - 30.01.2013

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Aux Artistes
commenter cet article
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 13:52

Elle aimait la lune ronde

Y suspendait sur ses rais

Sa fantaisie vagabonde

Sa liberté, ses secrets

 

Elle évadait ses deux mains

Les encrait d'art et d'amour

Et peignait sur ses demains

Le bonheur à contre-jour

 

Elle avait juste besoin

D'un peu d'Or sur ses pâleurs

D'un peu d'air, d'un peu plus loin

D'un peu d'hors dans ses douleurs

 

Mais d’ainsi créer son Ciel

Tous ces Soleils, ces arts d’heures

D’arabesques d’étincelles

Elle en consumait son coeur

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Aux Artistes
commenter cet article

Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons