Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Une écriture percutante, authentique et directe, gravé à même le cuir avec une pointe trempée directement dans l’encrier de son coeur. D’une grande sensibilité, il semble plonger avec « l’Autre » et revient transcrire sur le papier ses craintes, ses peurs, ses espoirs, aussi. Ses quelques années passées au service de la Croix-Rouge et les souffrances humaines qu’il a côtoyé ont teintées sa poésie de pourpre sans jamais la réduire au désespoir. Un balancement entre vie et mort, perpétuelle quête de sens.

 

Celui qui aurait tant voulu être compositeur a su harmoniser les mots avec rythme et pureté. Son écriture adroitement réfléchie et fluide se lit comme on chante, tant chaque mot est à sa place.  Il manque trop de sa Poésie sur les étagères de ma bibliothèque...

 

 

Petite biographie : (sources : Wikipedia et autres informations recueillies sur internet)

 

Jean-Georges Lossier est né le 1er septembre 1911 et est décédé le 3 mai 2004.


Ecrivain, critique littéraire et sociologue, il suivit également une formation de compositeur. Vers la fin des années 1930, il abandonne la musique des notes pour se consacrer à la musique des mots.


Grand défenseur des valeurs humanitaires, il entre au service du  Comité international de la Croix-Rouge alors que la seconde guerre mondiale éclate. Il sera finalement rédacteur en chef de la Revue internationale de la Croix-Rouge, de 1955 à 1976.  


En 1939 paraît à Paris son premier recueil de poèmes, Saison de l’espoir. Cinq autres le suivent à un rythme plus ou moins régulier : en 1995, ils sont regroupés et publiés sous le titre Poésie complète 1939-1994.


Jean-Georges Lossier s’éteint à l'âge de 92 ans, dans les environs de sa ville natale, laissant « une oeuvre de haute tenue qui a valeur d'anthropologie spirituelle » - Jean-Louis Kuffer, hommage à Jean-Georges Lossier.


Ses recueils poésie 

  • Saisons de l’espoir, Éditions Corréa, Paris 1939
  • Haute cité, Éditions Kundig, Genève 1943
  • Chanson de misère, Éditions Seghers, Paris 1952
  • Du plus loin, Éditions La Baconnière, Neuchâtel 1966
  • Le long voyage, Éditions L’Age d’Homme, Lausanne 1979
  • Lieu d’exil, Éditions Empreintes, Lausanne 1990
  • Poésie complète 1939–1994, Éditions Empreintes, Lausanne 1995, ISBN 2-940133-07-7

Sociologie

  • Le Rôle social de l’art selon Proudhon. Vrin, Paris 1937
  • Solidarité – Signification morale de la Croix-Rouge. La Baconnière, Neuchâtel 1948
  • Les Civilisations et le service du prochain, La Colombe, Paris 1958

Corresponance

 

Prix et distinctions

  • 1943 Prix Schiller (pour Haute cité)
  • 1946 Prix Edgar Allan Poe
  • 1959 Prix Broquette-Gonin der Académie française
  • 1966 Prix des écrivains genevois de la Ville de Genève
  • 1980 Prix de la Commission de littérature de langue française du Canton de Berne et Prix Louise-Labé
  • 1999 Prix quadriennal de la Ville de Genève
  • 2002 Prix de la Commission de littérature de langue française du Canton de Berne

 

Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges LossierJean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier Jean-Georges Lossier

Partager cette page

Repost 0
Published by

Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons