Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 18:36

l’écorce des chênes

griffe mon regard

 

et ta silhouette, hachurée

galvaudée par le jeu des ombres

           se perd...

 

 

mais, entêtée          entêtantes

les  notes de la symphonie

 

continuent leur voyage

 

 

 

19.10.2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Plumes d'éther
commenter cet article

commentaires

renaud 16/11/2013 16:46


Je te salue donc Louise, Charlotte, Ernestine ou Judith (?)


Sais tu que Théophile Gautier disait de sa fille:


"c'est le plus parfait de mes poèmes"


Bises

Esperiidae 17/11/2013 18:23



"Louise Charlotte Ernestine" - sans virgule - dites "Judith" était la première fille de Théopohile Gautier. La seconde s'appelait Estelle. 


 


Très belle soirée dominicale


Bises



renaud 09/11/2013 16:27


Oui, derrière chaque arbre se cache la vie.Protégeons les arbres.


L'arbre c'est aussi l'accompagnement des morts comme l'a joliment écrit Théphile Gautier:


Dans la forêt chauve et rouillée,
Il ne reste plus au rameau
Qu'une pauvre feuille oubliée,
Rien qu'une feuille et qu'un oiseau.

L'oiseau s'en va, la feuille tombe,
L'amour s'éteint, car c'est l'hiver
Petit oiseau viens sur ma tombe
Chanter, quand l'arbre sera vert


Amitiés.Renaud

Esperiidae 16/11/2013 15:08



Quel joli poème de Théophile Gautier. Sa fille s'appelait comme moi... Mais je m'égare là, je m'égare, rien à voir avec le sujet... Très beau poème donc, tout plein d'un identique mélancolie que
celle qui empreigne le mien...


 


Bon weekend.


Amicalement



Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons