Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 15:05

Elle était debout sur le balcon. Elle sentait la barrière s’approcher toujours plus. Ou était-ce elle qui dérivait sans même s’en rendre compte ? Le ciel semblait abîmé de bleu. Le soleil teintait d’or la toison chenue des quelques nuages épars. Un oiseau s'accrochait à une branche. Elle se disait « j’aurais voulus être un homme, pour être aimé d’un homme ». Et l’acide de ces pensées creusait des trous dans la soie de son mouchoir.


Il n'y eu presque pas de bruit. L’oiseau avait quitté son nid. Elle le regardait se débattre dans la toile d’araignée. Sur le mur, l’ombre de l’épeire s’était figée.  Elle avait regardé sa montre. Quand elle avait relevé les yeux, le piaf avait cessé de s’essouffler.  Elle avait glissé dans l’urne les ossements de l’oiseau puis elle avait fui jusqu’à la forêt. Sur le parterre de feuilles mortes, gisait une statue aux yeux d’argile.

 

Au matin, elle s’était réveillée avec les deux mains coupées. Ou rêvait-elle encore ?

 

 

28.03.2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Sillons d'exitences
commenter cet article

commentaires

Danielle 22/04/2014 09:17


Bonjour


 


Ce matin je me suis laissée prendre par vos mots.


Entre rêve et réalité de bien belles images poétiques


 


Bien à vous


Danielle


 

Esperiidae 23/04/2014 06:53



Entre rêve et réalité, par contre j'espère que la mélancolie qui trempe mes mots ne vous a pas quant à elle pas emportée!


Je ne sais si nous aurons du soleil aujourd'hui, mais je vous envoie quelques rayons de celui qui se lève dans mon coeur ce matin


Toute bonne journée



Opaline 31/03/2014 18:26


C'est surprenant et poétique, cet univers onirique. :)

Esperiidae 02/04/2014 13:59



Merci de ton passage ! .


Très belle journée. 



Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons