Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 10:54

je ne me souviens plus de la voix de mon père

c’est un lointain cri d’aigle

qui bat de l’aile

derrière l’horizon de mon enfance

 

le temps            est une distance

si longue            à gravir 

mille pas            et autant de prières

ne suffisent        à le remonter

 

 

alors j’écris, avec des pierres

la voie de mon histoire

sur le grand tableau noir

de mon imaginaire


dans ce grincement dedans, je marche


      un pas

   puis deux

dans l’aven d’un passé

décomposé

 

j’entends         une rumeur

 

 

c’est un lointain cri d’aigle

qui bat de l’aile

derrière l’horizon de mon enfance

 

est-ce la voix de mon père ?

je ne m’en souviens plus

 

 

26.06.2013

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Vers de Vie
commenter cet article

commentaires

Danielle 21/04/2014 18:05


Je vais eêtre au salon du livre le vendredi 2 mai de 15h'' à 17h00 au stans no 1255 Association vaudoise des écrivains et le samedi 3 mai au stand no 1263 Editions de l'Aire de 12h00 à 13h00 puis
de nouveau au stand 1255 de 13h00 à 15 h00.


J'espère vous voir et ainsi faire connaissance.


 


Belle soirée


Danielle

Esperiidae 23/04/2014 06:49



Bonjour Danielle,


Excusez-moi de ne vous répondre que ce matin. Je vais être très occupée ces trois prochaines semaines encore et je ne vais pas être très présente sur le net. Par contre, je serai au salon
vendredi, je viendrai vous rendre visite au stand 1255 . Toute belle fin de semaine. 


 


Amicalement


 



Danielle 20/04/2014 21:01


La voix du père reste à jamais gravée ....


J'aime beaucoup les images poétiques


bien à vous


Danielle


 

Esperiidae 21/04/2014 12:13



Oui, mais aussi, beaucoup de nos rêves s’abîment dans les sapes qu’elle a laissées…


Merci de votre passage et de ce commentaire, qui me comblent. J’avoue espérer vous rencontrer au tout prochain salon du livre, à Genève


Très belle fin de journée


 


Bien à vous



Alain 27/06/2013 14:26


Bien sûr que c’est la voix de ton père que tu entends.


Ceux qui nous ont conçus restent à vie en nous, blottis dans cet inconscient qui dirige nos pas.


On marche, on écrit un fragment d’histoire, nos enfants le transmettront à leur tour. La continuité de la vie… Joli texte.


 

Esperiidae 28/06/2013 18:05



"On marche, on écrit un fragment d’histoire, nos enfants le transmettront à leur tour. La continuité de la
vie… " et la vie continue ! 


Superbe ton commentaire. Merci


Amitié


 



Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons