Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 22:59

Quand j’étais grande, j’ai mouru.

 

Je m’appelais Madame Laura M.

 

J’avais bien plus d’années à mon sac d’os

que de cordes à mon arc en ciel

et la musique

qui s’élevait lorsque j’y frottais mon archet

dissonait affreusement. À en faire fuir les papillons de vie, dans ma tête.  

 

J’ai tout vu venir, de ma déchéance. Lentement, le serpent du chagrin

coulissait autour de mon âme  

son garrot de néant.  

 

Pendant des jours, pendant des nuits

pendant des phrases des vers des mots

j’ai cherché à délivrer mon être, sertit

 tout autour de l’ange anthracite.

 

J’ai souri j’ai pleuré j’ai parlé j’ai songé,       médité

j’ai écrit et crié ; mais rien de tout ça n’a suffit. Je n’ai pas réussi

à reconstruire le vent autour de moi. Je n’ai pas réussi à reconstruire mes ailes.

 

J’ai échoué dans mon envol. Et maintenant, j’étais grande.

 

« J’étais », imparfait d’imparfaite ou comment la douleur n’arrive pas à trouver d’issue

quand l’être-femme s’est construite grâce à l’amour qu’elle éprouvait

conjugué à celui

qu’elle n’inspirait pas.

 

Mon adulte est bien mort. Il reste son cadavre tout autour de mes origines tout autour ma gemme-enfant

cadavre qui pourrit

tous les jours

un peu mieux.

 

J’attends que sa poussière, enfin, s’éparpille aux quatre vents de mes soupirs.

 

Je m’appelais Madame Laura M.

Madame n’est plus Madame, Laura n’aime plus personne

et « Je »

n’est plus que ce tas d’être

en putréfaction. L’envie

d’en inventer un autre 

trouvera-elle un chemin entre mes catacombes ? La pourriture

deviendra-t-elle humus, où germera

une autre graine d’adulte ?


Cela

a si peu d’importance. Je suis bientôt

rabougrie toute entière, recroquevillée

ratatinée coincée entre les espaces abyssaux de mon être adulte tombé.

Et le rejeton que je redeviens, je ne la connais pas encore...

 

 

Je m’appelais Madame Laura M. et quand j’étais grande,  j’ai...

 

 

 

26.08.2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Jeux d'écriture
commenter cet article

commentaires

Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons