Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 18:13

Le crépuscule dépose

Sur un lit d’aiguilles de givre

Une couverture de cuivre

Et de paillettes d’or rose

 

Et dans mon cœur

Ivre de cette douceur

Mes peurs

Mes pleurs

Pour un instant éphémère

De chimère

Se transforment en torpeur

Ampleur

Insoupçonnée

De la puissance de cette Beauté

 

Le crépuscule dépose

Sur le lit de mes douleurs

Une couverture de douceurs

Et de paillettes d’or rose

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Plumes d'éther
commenter cet article

commentaires

Rudes rêves (poésies par Philippe Cougé) 07/01/2009 10:55

l'hiver et ses trésors pailletés illuminent vos très jolis vers


amitiés


phil

Esperiidae 07/01/2009 14:00



Merci Phil de votre passage sur mes vers, et d'y avoir déposer votre doux commentaire.
Amitiés



les pensées de l'ysa 16/12/2008 23:48

Ce poème est empreint de douceur. C'est plus qu'une couverture que tu as sur le coeur. Ton coeur scintille de paillettes d'or rose!

L'Ysa

Esperiidae 18/12/2008 11:17



Merci pour la douceur de ce commentaire l'Ysa 
Avec toute mon Amitié



Stéphane 10/12/2008 16:40

Bonjour,
il y a beaucoup d'intensité dans ce texte,les émotions sont bien présentes et accompagnent la photo avec beaucoup de justesse...Amitiés.

Esperiidae 18/12/2008 11:03



Merci d'avoir partagé ces émotions avec moi Stéphane.
Amitiés



Alain Gojosso 10/12/2008 11:26

Pourvu alors que l'or ose ! (sourire).

Alain

Esperiidae 18/12/2008 11:02



:-))

Amitiés



Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons