Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 18:08

 Le soleil tombe
Hécatombe
Et ce coulis d’étincelles
Ruisselle
Ensanglante l'horizon

Le crépuscule annonce le jour qui s’est teint
des ténèbres de la faim.


Aux puissantes errances
se familiarise l’excès
et en vil berceau de l’âme
le corps
s’enivre


Dansant aux confins des désirs
au couffin déplaisir
une chair éprise se grise
du sang de "soi" victime
du "sans" de son âme


 Les accords lents
Mourant
Du concerto vespéral
Assombrissant l’accore

Le crépuscule annonce le jour qui s’éteint
le jour qui
demain…
…deux mains …


Sa main serra la mienne un peu plus fort.

Et mon esprit alors s’envola, là où les oiseaux s’exilent, parce que je savais que je ne tomberais pas.


Le seul souvenir des migrations à l’Or du silence suffit à égrainer le temps et de ces germes d’infini
s’éclot la vie.


Ainsi, sous la chaude fraîcheur d’une paume enserrant la mienne se révéla en miroir un reflet attiédi et les cris parsemés que l’ombre tutoyait, s'évaporèrent  dans l’évent de l’imaginaire.


Et j’entendis à nouveau résonner entre les remparts de mon vide les accords en devenir, et tous ces « je » qu’il me restait à créer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Od'amour
commenter cet article

commentaires

Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons