Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 18:00

Sir Gall en festoyeur ripailla tout l'esté
Et quand s'en vint l'hiver, de vivres dénué
Soudain escrabouillé de famine et misère
Il s'en alla pleurer chez son riche compère


- Voistu ma condition Ô riche Monseigneur
   Regarde ma tenue, je n'ai plus que blancheur
   Je n'ai pas un écu pour banqueter ce soir
   Sir, hault et puissant Roy, sustente ma pansoire !


- Je saurai rembourser la pitance octroyée
  De vostre courtoisie je saurai vous régler
  Et dès l'oût revenu je vous rembourserai
  En cent fois plus, promis, Ô mon bon Chevalier


Lafourmi respondy durment et haultement :
- N'avez-vous grand hontage, ignoble mandiant 
  Je ne vais te complaindre alors que tout l'esté
  Tu festas et dansas sans prêter garde au blé !


Sir Gall abasourdi, après d'aigres souspirs,
Disoit sur un ton noir, son cruel désespoïr
- Vous me voyez ma foi, subir moultes dolentes
  Je vous croyais servil, mais vous estes méchante !


- Quel faulseté vous fist ignoble fénéant !
   Pendant que tout l'esté vous chantiez dans les champs
   J'oeuvrais à la moisson, tout le blé amassant !   
   Vous chantiez ? Hé bien soit, valsez donc minstenant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Esperiidae - dans Plume en folie
commenter cet article

commentaires

Antre ciel ether :

L'ESPACE JEUX 

ou

LES SPASMES JE

________________________

 

Retour à l'accueil

 

Licence Creative Commons